17.9 C
Tunisie
dimanche, janvier 28, 2024

Un Tunisien tué au Canada par un tireur

- Publicité -
- Publicité -spot_img

Hier, jeudi 4 août 2022, un résident tunisien de Montréal, au Canada, est décédé dans un accident tragique après avoir été victime d’une opération de tirs isolés aléatoires, selon ce qui a été rapporté par la page officielle de la communauté tunisienne au Canada.

- Publicité -

L’Ambassade de la République tunisienne au Canada a publié une note sur sa page officielle, dans laquelle elle disait : « Avec beaucoup de tristesse et de chagrin, l’ambassade a appris le décès de feu Mohamed Saleh Belhaj, hier soir, dans la ville de Montréal , dans des circonstances désastreuses. »

- Publicité- Créer votre boutique en ligne avec Leetcorp

Et elle poursuit : « La dame, l’attachée sociale au Consulat de la République tunisienne à Montréal, a été dépêchée au domicile du défunt, pour présenter les condoléances et l’instruction morale nécessaire à tous les membres de sa famille, qui resteront soumis au suivi et à la prise en charge par les missions diplomatiques et consulaires. »

De son côté, la page de la communauté tunisienne au Canada a confirmé que le Tunisien Mohamed Saleh Belhaj, 48 ans, est décédé des suites d’une opération aléatoire de tireurs embusqués à Montréal.

La communauté a également indiqué que la ville de Montréal et Laval ont été témoins d’opérations de sniping aléatoires, tuant 3 personnes en deux jours, dont Mohamed Saleh Belhaj 48 ans, qui a été snipé dans la région d’Ahuntsic, et la deuxième victime est le père du boxeur international David Lemieux. Il a été abattu à Jules Poitras, et la victime Le troisième, âgé de vingt ans, a été abattu hier d’une balle dans la tête dans le secteur Laval Des Rapides, « La police de Montréal a retrouvé le tueur de 26 ans, qui était caché dans le motel Pierre près du centre islamique et ils ont échangé des coups de feu avec lui tôt le matin jusqu’à ce qu’il soit tué par les membres de l’équipe spéciale ce matin, et l’identité et les mobiles des crimes ne sont pas encore connus », selon le responsable page de la communauté tunisienne.

A la une
Articles similaires