16.9 C
Tunisie
dimanche, janvier 28, 2024

Plusieurs tentatives d’influencer les électeurs

- Publicité -
- Publicité -spot_img

L’Association Jeunesse Sans Frontières a annoncé, dans une conférence de presse tenue aujourd’hui, mardi 26 juillet 2022, le rapport initial sur l’observation du jour du scrutin en couvrant 886 centres et 1 354 bureaux, pour inclure des observations générales au niveau de la périphérie du les bureaux de vote et leurs carrés, 9 % des positions étaient couvertes, le pourcentage passant l’après-midi à 57 %.

- Publicité -

Le rapport a également indiqué l’absence de couloirs spéciaux pour les personnes handicapées dans 70% des centres, ce qui affecte le principe de solidarité entre les citoyens et prive leur droit de vote, selon le rapport.

- Publicité- Créer votre boutique en ligne avec Leetcorp

Concernant les violations graves qui ont été surveillées par l’Association Jeunesse Sans Frontières, 7 tentatives ont été enregistrées pour influencer la volonté des électeurs aux abords des bureaux de vote Quartier Tadamon, gouvernorat de l’Ariana, bureau de vote de l’école Tariq Hocha à Ben Guerdane , Médenine, école Lat Balkef et école élémentaire El-Zohour V en Tunisie En plus de surveiller le cas du transport en commun d’autres personnes dans les environs de l’école Lat El Kef en voiture privée à plusieurs reprises.

Il a également été fait mention dans le rapport initial de l’observation du processus du jour du scrutin pour enregistrer les violations liées aux droits des observateurs, telles que le harcèlement et l’empêchement d’être présent au niveau de certains bureaux et bureaux de vote en raison de leur refus. de signer les procès-verbaux d’ouverture, en particulier les procès-verbaux de clôture, et la joie de la pression sur eux et leur marchandage entre signature ou départ, ce qui représente une violation de la transparence du processus électoral, comme indiqué dans le rapport préliminaire.

Lire aussi  Abdellatf Aloui se retire de la vie politique

L’association a également formulé un certain nombre de recommandations aux différentes parties impliquées dans le processus électoral pour travailler à la transformation de certaines faiblesses avant les prochaines élections législatives qui seront organisées le 17 décembre 2022, dont la plus importante est le renforcement des bureaux de vote avec des couloirs pour les personnes handicapées et le respect des droits des observateurs pour soutenir l’intégrité et la transparence du processus de vote, le tri et le regroupement, et les processus de resserrement Surveillance dans l’environnement électoral pour limiter les tentatives d’influencer les électeurs et pour renforcer les efforts de la commission en ce qui concerne surveillance des campagnes électorales.

Il est rapporté que 330 observateurs ont été déployés dans les gouvernorats de Tunis, Ariana, Ben Arous, Manouba, Bizerte, Jendouba, Béja, El Kef, Sfax, Gabès, Tozeur et Médenine.

A la une
Articles similaires