Accueil Economie Les prix du pétrole continuent d’augmenter

Les prix du pétrole continuent d’augmenter

0
21
- Publicité -

Les prix du pétrole ont augmenté le mardi 26 juillet pour la deuxième journée consécutive, au milieu des craintes croissantes d’approvisionnement européen serré après que la Russie, un important fournisseur de pétrole et de gaz naturel de la région, ait coupé l’approvisionnement en gaz via un important pipeline.

- Publicité -

Les contrats à terme sur le Brent pour septembre ont augmenté de 1,51 $, ou 1,4 %, à 106,66 $ le baril, après avoir bondi de 1,9 % la veille.

Les contrats de brut US West Texas Intermediate pour septembre ont également augmenté de 1,36 $, ou 1,4 %, à 98,04 $ le baril, après avoir augmenté de 2,1 % lundi.

La Russie a réduit hier ses approvisionnements en gaz vers l’Europe, après que Gazprom a déclaré que les approvisionnements via le gazoduc Nord Stream 1 vers l’Allemagne seraient réduits à seulement 20% de sa capacité.

Les coupures d’approvisionnement de la Russie rendront les pays incapables d’atteindre leurs objectifs de remplissage des réserves de gaz naturel avant la période de demande hivernale.

L’Allemagne, la plus grande économie d’Europe, est confrontée à la perspective d’un rationnement du gaz pour l’industrie afin de garder ses citoyens au chaud pendant les mois d’hiver.

Cela peut inciter les utilisateurs finaux à échanger du gaz contre des produits pétroliers, notamment du diesel. Mais cela comporte également des risques, car la Russie fournit à la région la majeure partie du carburant diesel.

Les approvisionnements en pétrole brut, en produits pétroliers et en gaz vers l’Europe ont été perturbés par les sanctions occidentales et les différends avec la Russie concernant le paiement depuis son invasion de l’Ukraine le 24 février, que Moscou décrit comme une « opération militaire spéciale ».

Cependant, la baisse de la demande due à la hausse récente des prix du pétrole brut et des carburants et l’attente d’une hausse des taux d’intérêt aux États-Unis ont exercé une pression sur les prix.