19.9 C
Tunisie
dimanche, janvier 28, 2024

La Tunisie est effectivement entrée dans la sixième vague de Corona.. et c’est la date de sa fin

- Publicité -
- Publicité -spot_img

Un membre du comité scientifique de lutte contre le virus Corona, le Dr Amin Selim, a confirmé dans une déclaration aujourd’hui, jeudi 14 juillet 2022, qu’après la réunion du comité scientifique mardi dernier, tous les chiffres liés à la propagation du Le virus corona a été étudié pour confirmer que la Tunisie est officiellement entrée dans la sixième vague, qui se caractérise par la présence des souches BA4 et BA5, indiquant que la souche la plus courante est BA5, qui se caractérise par une propagation rapide, ce qui explique le nombre élevé d’infections et des morts.

- Publicité -

Selim a indiqué que d’ici une semaine, la Tunisie connaîtra un pic du nombre de blessés, et il est prévu qu’il diminuera fin juillet et début de la première semaine d’août, et que la Tunisie sera complètement débarrassée du sixième vague.

- Publicité- Créer votre boutique en ligne avec Leetcorp

Le Dr Amin Selim a expliqué que la souche BA5 qui se propage actuellement ne représente pas un danger particulier pour les poumons, contrairement au reste des souches, car les symptômes de cette souche sont similaires aux symptômes du rhume saisonnier, comme un écoulement qui coule. nez, rougeurs aux yeux, douleurs articulaires et température corporelle élevée.Les symptômes disparaissent en trois jours si la personne infectée a une immunité forte. Il a souligné que le comité scientifique s’est concentré lors de sa réunion sur l’importance de compléter la vaccination et les doses pour renforcer l’immunité, en particulier pour les personnes de plus de 60 ans et porteuses de maladies chroniques.Ils n’ont pas complété les doses de rappel immunitaire et sont porteurs de maladies chroniques, ce qui explique le nombre élevé de décès, enregistrant de 8 à 10 décès par jour.

Lire aussi  La stratégie de fabrication des vaccins en Tunisie au centre d'une séance au ministère de la santé

Et Salim a indiqué qu’en ouvrant les frontières terrestres algéro-tunisiennes, il est impératif de prendre les précautions nécessaires pour éviter une recrudescence des blessés, et il a également appelé à la nécessité de porter un masque, notamment dans les soirées privées et d’aérer les lieux clos.

Le membre du comité scientifique a expliqué qu’il n’est pas possible de revenir aux mesures préventives antérieures telles que le travail à distance ou le levage des chaises dans les cafés et restaurants, car la Tunisie est effectivement entrée dans la sixième vague et l’application de ces mesures nécessite beaucoup de temps pour mettre en œuvre et travailler avec eux, ce qui ne donnera pas un résultat et un effet significatifs selon les données dont dispose le Comité Scientifique.

A la une
Articles similaires