16.9 C
Tunisie
dimanche, janvier 28, 2024

La possibilité de perturbation de la production de pain et de produits alimentaires

- Publicité -
- Publicité -spot_img

Le 11 août, la production et l’approvisionnement en produits alimentaires et en pain risquent de provoquer des troubles en Tunisie si un accord n’est pas trouvé pour signer un avenant complémentaire visant à augmenter les salaires des ouvriers de la boulangerie, des cantines, des huiles et du commerce de gros et de détail.

- Publicité -

Le département du secteur privé de l’Union générale tunisienne du travail a annoncé que l’Université générale des industries alimentaires, du tourisme et de l’artisanat qui lui est affiliée mènera 4 grèves dans le secteur privé le 11 août, notant que les travailleurs des accords paritaires visés par la grève appartiennent aux secteurs de la boulangerie, de la conserve alimentaire, de l’huilerie et de la semi-conserve Pâte alimentaire, couscous, commerce de gros, demi-gros et détail.

- Publicité- Créer votre boutique en ligne avec Leetcorp

Dans un télégramme de la grève adressé aux ministres des affaires sociales et du commerce et à l’Union tunisienne de l’industrie et du commerce, le département a confirmé que la décision de grève est intervenue à la suite de la non-signature de l’avenant complémentaire à l’augmentation des salaires des années 2022, 2023 et 2023, en application d’un accord signé entre le Syndicat du Travail et l’Organisation des Douanes depuis le 1er janvier 2022.

Il a tenu responsable devant la Chambre de la Fédération de l’industrie et du commerce le département du secteur privé du Syndicat du travail pour avoir refusé de signer, invoquant ses perspectives sous réserve d’accords paritaires pour mettre en œuvre la grève.

A la une
Articles similaires