11.9 C
Tunisie
dimanche, janvier 28, 2024

Des tonnes de déchets médicaux s’accumulent dans les hôpitaux et une catastrophe environnementale à l’horizon

- Publicité -
- Publicité -spot_img

Walim Merdasi, le porte-parole officiel de la Chambre nationale de collecte des déchets médicaux, a déclaré ce matin, lundi 18 juillet 2022, que la suspension de leurs activités a été lancée le 15 juillet, après avoir envoyé un télégramme alertant la grève au Ministères de la Santé et de l’Environnement.

- Publicité -

Il a souligné que la salle n’a reçu aucune interaction de la part des autorités de tutelle, ce qui a incité ses perspectives à suspendre l’activité et à ne pas enlever les déchets, poursuivant : « Depuis la date du 15 juillet, il y a 25 tonnes de déchets dangereux enregistrés quotidiennement qui ont n’ont pas été enlevés, et il n’y a pas de zones de collecte dans les hôpitaux en plus des déchets trouvés dans les sanatoriums et les centres d’hémodialyse.

- Publicité- Créer votre boutique en ligne avec Leetcorp

Merdasi estime que la solution réside dans le dialogue avec les autorités concernées, expliquant : « 9 petites entreprises procèdent à l’enlèvement des déchets, mais elles n’ont pas reçu leur dû financier depuis plus de sept mois… ce qui nous a poussés à faire la grève… ».

A la une
Articles similaires